COMMENT ANNONCER LES MAUVAISES NOUVELLES EN TANT QUE MANAGER ?

    Vous est-il déjà arrivé en tant que leader d’entreprise ou manager d’une ou plusieurs équipes de devoir annoncer les mauvaises nouvelles ?

    Il est vrai que le rôle de manager peut être à la fois exaltant et très motivant lorsque tout se passe bien dans votre équipe et qu’elle performe parfaitement.

    Cependant, certains événements pourront se produire et vous mèneront à des situations fort peu réjouissantes comme l’annonce d’une mauvaise nouvelle à l’équipe : l’abandon d’un projet, le départ d’un collaborateur, la suppression d’un ou plusieurs postes, des réductions budgétaires, la fermeture pure et simple d’un département, etc.

    Dans cet article nous vous offrons 7 conseils pour annoncer de la meilleure manière possible les mauvaises nouvelles sans offenser, brusquer ou même perdre la confiance des membres de vos équipes.

    1. L’apprentissage et l’assimilation d’une nouvelle

    La première chose à faire est de prendre un moment pour vous et de recevoir effectivement la nouvelle personnellement.

    Des nouvelles sont parfois communiquées en entreprise sans aucun tact, sans tenir compte des émotions et des sentiments de la personne qui doit les recevoir.

    En tant que manager avisé, vous prendrez un temps personnel pour faire état de cette nouvelle sur vos émotions et prendre le recul nécessaire pour la communiquer à vos équipes.

    Cela peut être de se retrouver à prendre un café avec d’autres personnes déjà au courant de la nouvelle ou tout simplement de vous isoler, de respirer profondément et de prendre un maximum de recul par rapport à l’annonce que vous avez reçu.

    Annoncer les mauvaises nouvelles en tant que manager

    2. Transmettez la nouvelle rapidement

    Dans les entreprises et plus principalement les équipes, vous savez que le « tam-tam » interne va très vite.

    Les nouvelles, telles qu’elles soient, se propagent à la vitesse de l’éclair.

    Dès que vous êtes au courant d’une nouvelle qui pourrait impactée l’équipe ou un de ses membres, n’attendez surtout pas pour lui en faire part.

    En effet, si l’équipe ou le membre concerné l’apprend par un chemin détourné, il saura tout de suite que vous avez attendu pour lui communiquer la nouvelle.

    Cela peut être perçu de leur côté comme un manque d’importance à leurs yeux, ce qui les touchera directement et ne manquera pas de faire baisser le niveau de confiance.

    2. Communiquez tout ce que vous savez lorsque vous annoncez les mauvaises nouvelles

    Prenez le temps d’expliquer la vision d’ensemble de la nouvelle que vous communiquez et les impacts que cela aura dans les prochaines heures, semaines voire mois à venir.

    Vous pouvez minimiser les faits et ne communiquer que certaines parties mais le « tam-tam » interne fera le reste et vous risquez d’autant plus de perdre la confiance des membres de vos équipes.

    De plus, c’est votre crédibilité en tant que manager qui sera fortement remise en cause.

    N’oubliez pas que ce que les employés attendent de leur manager est de l’authenticité !

    Ils attendent de leurs supérieurs qu’ils soient francs et honnêtes et qu’ils les soutiennent pour avancer dans toutes les situations.

    Annoncer les mauvaises nouvelles en tant que manager

    4. Ne relativisez pas les choses pour annoncer les mauvaises nouvelles

    Souvent, en tant que manager, il y a l’envie de minimiser les effets d’une communication.

    Par exemple, le manager dira :

    « Nous avons perdu ce marché, mais ne vous en faites pas on en a cinq autres derrière qui nous permettront de continuer à travailler », ou encore « Voyez le bon côté des choses, vous allez maintenant avoir la possibilité de travailler de manière plus sereine ».

    C’est le genre de phrase que les collaborateurs ne souhaitent absolument pas entendre après une annonce négative impactant tout un ensemble de personnes.

    Votre rôle en tant que manager est de passer en revue de manière claire les conséquences directes et indirectes de ce changement brusque.

    Ensuite, vous ferez de votre mieux pour les accompagner et gérer les frustrations afin que chacun puisse compter sur une considération authentique de la part de son responsable.

    5. N’essayez pas de noyer le poisson

    Certains leaders sont parfois tentés de faire passer une très mauvaise nouvelle directement après l’annonce d’une nouvelle très positive.

    Or cela va complètement à contresens du respect de vos employés.

    En effet, ceux-ci verront clairs dans votre jeu.

    Pour annoncer une mauvaise nouvelle, allez droit à l’essentiel et n’envenimez pas les choses en tournant autour du pot.

    Bien entendu, si vous avez vraiment une bonne nouvelle en rapport avec la mauvaise, il est de votre devoir de l’annoncer mais ne cherchez pas à tout prix une bonne nouvelle pour contrebalancer une mauvaise.

    Vous ne ferez qu’augmenter la frustration de vos employés et ceux-ci se sentiront alors trompés.

    Comme expliqué plus haut, soignez votre authenticité, une communication claire et honnête.

    Annoncer les mauvaises nouvelles en tant que manager

    6. Trouvez le lieu adéquat pour annoncer les mauvaises nouvelles

    Vous comprendrez aisément qu’il n’est pas de bon augure d’annoncer une mauvaise nouvelle dans un couloir ou même dans un ascenseur et encore moins juste au moment où tout le monde quitte l’entreprise après une journée de travail.

    En ce qui concerne le lieu, il s’agira de l’adapter aux circonstances et donc d’y faire un minimum attention.

    Le fait de réaliser une annonce très importante dans un endroit situé en dehors de l’entreprise permet à tout un chacun de recevoir la nouvelle de manière équitable.

    De plus, en tant que manager avisé, c’est de votre rôle d’aller à la rencontre de vos collaborateurs et des équipes que vous avez en charge plutôt que de leur demander de venir à vous.

    Ce faisant, vous leur montrerez un intérêt certain et vous agirez comme une personne responsable.

    7. Dire l’annonce c’est 50 % du travail, les 50 % restants sont d’assurer la suite.

    Vous pensez peut-être que tout est rentré dans l’ordre une fois que vous avez informé les différentes personnes concernées ?

    Et bien surtout n’y pensez pas !

    Vous n’avez en réalité fait que la moitié du travail.

    Maintenant, il est primordial que vous restiez disponible, à l’écoute et que vous travailliez votre empathie avec vos collaborateurs.

    Ceux-ci n’oublieront pas l’annonce que vous leur avez faite surtout si elle les impacte de manière très forte.

    Vous avez tout intérêt, dès le lendemain ainsi que les jours suivants, à être attentif à l’humain.

    De plus, les conséquences de l’annonce se mettront seulement en place et se feront sentir par la suite.

    Votre rôle sera alors d’être attentif à vos collaborateurs et de réaliser un suivi personnalisé le cas échéant.

    Être un porteur de mauvaises nouvelles n’est jamais une chose aisée pour un manager.

    Cependant, c’est en vous y préparant convenablement, en étant à l’écoute de vos collaborateurs et en travaillant la confiance avec eux que vous parviendrez à maintenir une collaboration performante et dynamique.

    Vous avez le désir d’améliorer vos pratiques de management ainsi que vos pratiques de leader ? Découvrez tous nos services sur le coaching de leader et nos programmes de mobilisation d’équipe.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *