CONSTRUIRE UNE PERFORMANCE MENTALE COLLECTIVE

    Construire une performance mentale collective repose sur 7 éléments de performance. Il faut s’en référer à la méthode Target pour les comprendre :

    • Les émotions,
    • La motivation
    • La confiance
    • L’estime de soi
    • La concentration
    • L’énergie
    • La communication

    GÉRER LES ÉMOTIONS EN EQUIPE POUR DÉVELOPPER UNE PERFORMANCE MENTALE COLLECTIVE

    Les diverses émotions vécues par une équipe vont la stimuler, la déstabiliser ou encore au contraire la faire grandir.

    Sous la pression, les émotions des différentes personnes se répandent telle une contamination sur l’ensemble du groupe.

    En cas d’émotion positive, elle tire l’équipe vers le haut et les sommets mais si les émotions sont négatives, elles accentuent les difficultés et réduisent le groupe à des individualités qui tireront l’équipe vers le bas.

    La performance mentale collective

    On comprend donc l’importance de travailler les émotions sur un plan tant individuel que collectif.

    En effet, c’est apprendre à influencer l’équipe de manière positive et à se protéger des influences des émotions négatives.

    C’est ainsi que l’équipe pourra devenir efficace et augmenter son niveau de flow.

    Concrètement sur le terrain :

    Une équipe a le choix de construire des émotions de référence fortes pour ancrer une performance mentale collective.

    C’est-à-dire que par rapport à un moment vécu ensemble, on identifiera ce moment comme le moment de référence car les émotions liées y sont très fortes et permettent de mobiliser l’équipe.

    Établir une expérience de référence d’émotions positives

    La référence émotionnelle positive se basera sur une expérience réalisée ensemble.

    Il n’est pas utile que des objectifs y soient liés, c’est d’ailleurs impossible dans le cas d’une construction d’équipe.

    On peut faire référence directement à des moments où les émotions ressenties par les équipes sont en phase avec les mêmes besoins de cette équipe.

    Pour résumer, il s’agira de trouver le moment d’équilibre entre la performance, l’efficacité et le plaisir à travailler ensemble.

    Trouver un geste ou slogan de ce moment de référence

    En établissant une situation de référence, l’équipe y associe un geste ou un slogan qui permettra de se rappeler cet état émotionnel positif.

    Cela permettra à l’équipe de réaliser ce geste ou de crier ce slogan de manière collective afin de produire l’émotion positive recherchée et adaptée à l’action.

    Ancrer le moment de référence pour développer une performance mentale collective

    Ancrer positivement et fortement une situation de référence d’état émotionnel positif permet de recréer l’émotion que l’on souhaite avoir.

    De la sorte, on pourra utiliser cette manière de faire lors de la préparation d’une présentation, d’un événement ou encore d’une compétition.

    Ces différents gestes seront intégrés dans un processus qui permettront à l’équipe de se concentrer.

    Dans le jargon, on appelle ces moments « des bulles collectives ».

    On cherche à créer une émotion positive afin de mobiliser chaque individu à passer à l’action de manière collective.

    Il s’agit là d’une optimisation des procédures de concentration.

    Placer des « gardiens de l’ambiance » pour développer une performance mentale collective

    Il est également très important de mettre en place des gardiens de l’ambiance.

    En effet, il peut arriver qu’il y ait la création de « bulle flottante ».

    C’est-à-dire qu’une équipe travaille de façon très efficace mais que, soudainement, l’état émotionnel positif se dégrade rapidement de manière non prévisible.

    Dans ce cas de figure, il faut se rendre compte que l’état émotionnel de l’équipe n’est plus adapté à ce qu’elle souhaite réaliser.

    Avoir un gardien de l'ambiance sur le lieu de travail

    Il faut alors rapidement exercer un changement. Le plus tôt l’équipe opère, plus facilement elle repartira vers son objectif.

    C’est le rôle que doit prendre un gardien de l’ambiance.

    À cet effet, le gardien de l’ambiance donnera un message d’avertissement – auquel toute l’équipe aura donné son accord au préalable – pour réaliser un changement d’état émotionnel.

    De cette manière, le gardien d’ambiance se sentira toujours légitime de déclencher le message d’avertissement en vue d’un changement.

    Un gardien et des sentinelles

    Ce rôle de gardien n’est pas toujours à prendre par la même personne.

    D’autres personnes, que l’on appellera des sentinelles, seront également garantes du bon état émotionnel de l’équipe et pourront alerter le gardien de l’ambiance qui donnera le message déclencheur du changement d’état émotionnel.

    Gardien et sentinelles peuvent intervertir leur rôle et prononcer le slogan ou faire le geste afin d’inciter l’ensemble de l’équipe à récupérer une dynamique positive.

    LA MOTIVATION ET LA PERFORMANCE MENTALE COLLECTIVE

    Peut-être vous est-il déjà arrivé de vous retrouver dans une équipe qui n’était pas du tout motivée ?

    C’est malheureusement le cas pour un trop grand nombre d’équipes.

    Si au départ la motivation était très élevée, elle a tendance à s’estomper avec le temps et a complètement disparaître au cours des années.

    Pour garder une équipe motivée, se fixer des objectifs à court, moyen et long terme est essentiel.

    De plus, c’est la qualité de ces objectifs qui auront un impact sur la motivation : en effet, s’il n’y a pas d’accord avec les raisons d’être, la motivation s’effrite encore davantage.

    C’est là, toute l’importance que vous allez donner aux sens que l’équipe mettra dans ses actions quotidiennes qui permettront à celle-ci de se développer, performer et de s’investir à long terme.

    Avoir et garder la motivation

    De plus, avoir un projet d’équipe sur lequel tout le monde est en accord est une chose.

    Cependant, la motivation se verra décuplée si les objectifs collectifs sont en accord avec les raisons d’être de chaque individu composant l’équipe.

    Une fois que vous aurez une grande clarté sur ces objectifs, il sera plus facile d’intégrer de nouveaux membres.

    Cela permettra également d’améliorer la rétention humaine de votre entreprise car les risques dans le recrutement seront moins importants.

    En effet, les valeurs, l’état d’esprit collectif, la vision et les objectifs de l’équipe auront été au préalable expliqués lors de l’entretien de sélection.

    « Investir sur la motivation, c’est investir dans la durée. »

    LA CONFIANCE ET LA PERFORMANCE MENTALE COLLECTIVE

    Dans la construction d’une équipe solide et durable, le mot confiance intervient souvent.

    Il peut s’agir de manque de confiance, d’abus de confiance, d’excès de confiance, vous l’aurez compris, cette notion de confiance est très vaste et peut être à la fois individuelle et collective.

    La vérité, c’est que la confiance est quelque chose que chaque individu ressent.

    C’est aussi ce que la méthode Target nous explique comme étant « la mise en opération de l’estime dans l’action ».

    Il vous est certainement déjà arrivé de rencontrer des problèmes de confiance dans votre entreprise.

    Sachez qu’on ne peut jamais intervenir directement sur la confiance.

    Que ce soit au niveau individuel ou collectif, elle est liée à de nombreux éléments de performance et de potentialité.

    Vous voulez des solutions concrètes pour améliorer la performance dans votre entreprise ?

    Elles sont à chercher dans les origines de la diminution de la confiance.

    Il faudra chercher les solutions à la fois du côté de l’estime personnelle et collective qu’ont les différentes personnes de l’équipe que du côté de la gestion des émotions ou de l’énergie qui se développe dans les équipes et dans votre entreprise.

    L’ESTIME DE SOI ET L’ESTIME DE L’EQUIPE

    Développer l’estime de soi dans une équipe ou une entreprise revient à définir les raisons d’être des équipes concernées et les différentes croyances qui les composent.

    C’est répondre à un ensemble de questions qui nous permettront de définir les raisons d’existence d’une équipe et de savoir pourquoi elle est en place :

    • Pourquoi l’équipe existe-t-elle ?
    • Qu’y apportent chaque individu ?
    • Qu’est-ce qui fait la différence de cette équipe par rapport à une autre ?
    • Quel est le cœur de développement de l’activité ?
    • Vous êtes peut-être tenté de passer au-delà des raisons d’être d’une équipe et de les définir plus tard.

    Nous vous conseillons d’ores et déjà de les définir avant même que l’équipe se mette en place et de les ajuster au fur et à mesure de la construction de celle-ci ou de son projet.

    L'estime de soi et l'estime de l'équipe

    C’est ainsi que certaines start-ups fonctionnent et c’est même le modèle que recommande la stratégie développée dans le livre « Lean Startup« .

    Pourquoi définir les raisons d’être d’une équipe ?

    Elles permettent d’aligner tous les individus la composant sur un consensus.

    Procéder de la sorte c’est s’engager dans le développement de la collaboration, de la cohésion de différentes personnes et du développement des émotions tant affectives (relations entre chacun) que fonctionnelles (celles concernant les dimensions organisationnelles).

    Le poids des croyances pour développer une performance mentale collective

    Toutes les équipes amenées à se construire ou en place depuis de nombreuses années développent un système de pensée dans lequel tout le monde croit fermement.

    Ce système de pensée dominant peut être autant positif que négatif.

    Si pendant certaines périodes il peut mobiliser et tirer l’équipe vers le haut, il peut également radicalement la freiner et même être contributeur d’échec.

    Un exemple de pensées limitatives et répétitives d’échecs pourrait être une équipe de football composée d’un ensemble d’excellents talents mais qui, pourtant, perd toujours la compétition dans la dernière ligne droite par excès de confiance.

    Ce genre de croyances peut être porté par toute l’équipe, une partie de celle-ci ou encore ceux ayant la charge de la mobiliser sur les objectifs.

    Vous l’aurez compris, il s’agit des leaders.

    Dans ces cas de figure, identifier les croyances portantes et limitatives est essentiel au développement de la cohésion d’équipe.

    Il faudra construire et consolider les positives et déconstruire et détruire les négatives.

    Que l’on ne s’y trompe pas, il s’agit véritablement d’un travail de longue haleine car les enjeux sont très élevés.

    De plus, expliquer directement à une équipe quelles sont ses croyances limitatives ne peut faire qu’exacerber encore davantage la croyance en cette pensée et l’amener encore plus vite vers l’échec.

    Prendre à bras-le-corps la problématique des croyances dans une équipe, c’est s’engager pour une collaboration saine, durable, porteuse d’opportunités et de réussites.

    LA CONCENTRATION ET LA PERFORMANCE MENTALE COLLECTIVE

    Pour qu’une équipe et un projet puissent performer de manière convenable et durable, il est très important que la concentration puisse être constante.

    Passer à l’action ne sert strictement à rien si ce n’est pas fait de manière stratégique et dans la bonne énergie.

    De nombreuses entreprises sont dans le faire à tout prix pour échapper à cet effort de concentration. Pourtant, il se compose de trois niveaux à analyser ensemble.

    • L’exploration du passé
    • La réussite des actions présentes
    • La programmation du futur

    Afin qu’une équipe soit extrêmement performante et qu’elle puisse développer son état de flow, il faut qu’elle puisse se concentrer pleinement sur l’action en cours en utilisant de bonnes émotions.

    La concentration est décisive à la réussite d'une équipe

    Pour ce faire, il est très important que la concentration sur un objectif excessivement clair soit présente.

    Dans cette partie, il s’agira de définir les différentes balises en vue des actions à mettre en place.

    C’est également la définition des rôles de chacun, l’étendue des différentes missions, afin de focaliser les attentions individuelles en vue de l’obtention de résultats collectifs.

    Si certaines personnes ont des taches très précises avec des deadlines bien définies, il existera également des personnes ayant une vue transversale et d’autres ayant une vue d’ensemble.

    Enfin, il existera également des personnes qui passeront d’un niveau à l’autre pour s’assurer de la bonne cohésion du tout.

    Pour que le niveau de concentration puisse rester maximal, il sera opportun de définir des moments de rencontre entre différentes équipes travaillant sur un même projet ou entre différents individus travaillant dans une même équipe pour faire le briefing et débriefing sur l’avancement de l’action.

    De cette manière, les actions en cours et celles mises en place garderont constamment un haut degré de cohérence, ce qui motivera chacun dans l’atteinte des objectifs.

    L’ENERGIE ET LA PERFORMANCE MENTALE COLLECTIVE

    C’est certainement la partie la plus délaissée par les équipes au sein des entreprises.

    Il s’agit de la capacité d’une équipe à pouvoir se rendre disponible et performante.

    Développer l’énergie concerne tout un panel de champs différents en passant même par la nutrition, le sommeil et la récupération de chaque individu.

    En mettant en avant l’énergie au sein de votre entreprise, vous améliorerez la performance de ses membres dans l’action.

    De cette manière, vos collaborateurs prendront non seulement plus de plaisir à travailler mais s’essouffleront également moins dans la durée.

    En agissant de la sorte, on augmente l’endurance de chacun ainsi que leur focalisation sur l’action.

    C’est de la sorte que l’on réduit drastiquement les risques de burnout et de dépression.

    Sans entrer davantage dans les détails du développement de l’énergie en entreprise, il peut s’agir d’une culture d’entreprise qui s’inscrit dans une charte que chacun s’engagera à remplir individuellement.

    Mettre de l'énergie permet d'atteindre plus vite la réussite

    En effet, chaque équipe a son mode de fonctionnement et ses propres habitudes.

    C’est ainsi qu’à titre de comparaison entre la France et la Belgique, le temps de repas en entreprise sur l’heure du midi est très différent d’un pays à l’autre pour des raisons évidentes de culture.

    De plus, et cela concerne toutes les entreprises, l’ensemble des collaborateurs est plus habitué à une pause café, cigarette que pause de respiration abdominale, séance de méditation, running en équipe ou encore mise au vert.

    La gestion de l’énergie contribue également à aménager des grands espaces de travail afin de faciliter la cohésion d’équipe, la récupération des collaborateurs, la focalisation sur l’objectif et la concentration lors du passage à l’action.

    Ces éléments sont intégrés dans une logique de culture d’entreprise globale qui évoluera en fonction de l’amélioration du bien-être des collaborateurs.

    LA COMMUNICATION ET LA PERFORMANCE MENTALE COLLECTIVE

    C’est certainement la donnée sur laquelle toutes les entreprises s’accordent lorsqu’elles viennent à nous concerter après avoir identifié certains problèmes au sein de leurs équipes.

    Les problématiques de communication existent et des outils spécifiques sont à utiliser en vue de son amélioration.

    Cependant, d’autres problèmes de management ou de gestion organisationnelle se cachent souvent derrière ces problèmes de communication.

    Un de nos outils pour travailler cela s’attache à identifier, travailler et répondre aux attentes mutuelles d’une équipe afin d’augmenter l’engagement collectif.

    La communication est nécessaire à la performance mentale d'une équipe

    Agir de la sorte, c’est permettre à chacun de s’expliquer individuellement tout en développant la cohésion fonctionnelle de l’organisation.

    Cela participe également au développement de la cohésion effective car ces moments d’échanges sont souvent riches et passionnants d’apprentissage sur ses collègues.

    Communiquer sur les attentes mutuelles peut se faire à tout moment en termes d’organisation :

    • Lors de la construction d’équipe
    • Lors de la gestion de conflits
    • Afin de lever les non-dits
    • Lors des espaces de discussion leader-collaborateurs
    • Agir sur la communication, c’est travailler sur les stratégies d’influence comme :
    • Se prémunir contre les influences négatives autant à l’intérieur de l’équipe qu’à l’extérieur
    • Apprendre à déstabiliser ses adversaires
    • Pouvoir gérer les émotions
    • Apprendre à gérer une situation de crise avec des personnalités différentes

    Cet article sur le développement de la performance mentale collective vous a plu ?

    Vous êtes en recherche de plus de réponses pour faire performer vos équipes durablement ?

    Prenez contact avec le Groupe CORESCO pour obtenir un premier diagnostic de votre entreprise grâce à notre outil d’évaluation : le questionnaire « Esprit de Corps ».

    À très bientôt sur votre blog pour aller plus loin, plus fort, ensemble.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *