COMPRENDRE L’ETAT DE FLOW ?

    Vous est-il déjà arrivé de vous retrouver dans un état de flow dans lequel vous avez l’impression que vous pourriez absolument tout faire ?

    Vous avez l’impression que votre corps, votre mental et tout votre être est totalement aligné et que vous êtes prêts à soulever des montagnes.

    Cela s’appelle l’état de flow.

    Plus connus dans le monde sportif, ce concept a été repris dans la psychologie positive et est aujourd’hui fortement utilisé dans le monde du coaching et le bien-être personnel.

    Mais qu’est-ce que l’état de flow ou flow?

    C’est un état mental qu’une personne peut atteindre lorsqu’elle est complètement plongée dans une activité pour laquelle elle va être dans un état maximal de concentration.

    Elle est alors en plein engagement et elle développe un très haut degré de satisfaction et d’accomplissement.

    Elle peut également se définir comme la concentration totale d’une personne sur une occupation bien précise.

    Ce concept a été élaboré par un psychologue en 1975.

    Il est défini comme étant un très haut degré de confiance où la performance individuelle est optimale.

    L’auteur de ce concept n’est autre que Mihaly Csikszentmihalyi, professeur de psychologie à Chicago puis en Californie.

    Le schéma ci-dessous vous montre comment les capacités de l’individu par rapport à l’exigence d’une tâche évolue vers une expérience optimale.

    Etat de flow

    Atteindre le flow se dit aussi « être dans la zone ».

    Il s’agit véritablement d’une immersion complète qui représente ce que l’on appelle l’expérience suprême où l’on emploie toutes les émotions au service de la performance et de l’apprentissage.

    Dans le flow, une personne coordonne ses émotions vers la tâche à accomplir.

    La manière d’identifier une personne se trouvant dans le flow est qu’elle ressent une joie spontanée voire presque d’extase pendant tout l’accomplissement.

    Le sport utilise l’état de flow mais bien d’autres domaines le font également.

    On peut également citer l’éducation, la séduction ou encore la spiritualité avec notamment ce que l’on appelle l’ »état de grâce » dans le sens plus profane.

    De cette manière, nous pouvons identifier six aspects spécifiques de l’expérience de flow :

    • Une concentration intense alignée avec le moment présent
    • Une disparition de la distance entre le sujet et l’objet
    • Une perte du sentiment de conscience de soi
    • Une sensation de contrôle et de puissance sur l’activité de la situation
    • Une distorsion de la perception du temps
    • L’activité étant en soit source de satisfaction

    Ces 6 six aspects sont à prendre indépendamment les uns des autres mais la combinaison de plusieurs d’entre eux permet de constituer une véritable expérience d’état de flow.

    De plus, la psychologue Kendra Cherry a identifié trois autres composants témoin de cette expérience :

    • Un sentiment de potentielle réussite
    • Une rétroaction immédiate (c’est-à-dire que les difficultés et les réussites en cours du processus sont immédiatement repérées et le comportement de l’individu est ajusté)
    • Le sentiment d’une expérience tellement grisante et passionnante que tous les autres besoins semblent disparaître
    Un sentiment de plénitude et d'accomplissement

    Il existe deux niveaux d’état de flow : le flow performance et le flow bien-être

    Bien que le premier concerne plus spécifiquement le monde du sport et les sportifs, le second s’adresse à n’importe qui et permet de développer un état de bien-être rapide et durable.

    Dans les deux cas, il existe une adéquation et un équilibre parfait entre les exigences d’une situation précise et le potentiel que l’individu va mettre en œuvre pour y arriver.

    Ce qui différencie l’état de flow « performance » de l’état de flow « bien-être » sont les niveaux de danger.

    En effet, l’état de flow « bien-être » se voudra d’acquérir le plus rapidement possible une sérénité et une maîtrise personnelle, ce que l’individu définira comme un bonheur, un état de confiance et une facilité de faire les choses.

    En ce qui concerne l’état de flow « performance », cela apportera à l’individu la réussite d’un défi, le sentiment de contrôle et la pleine efficacité de tous ses moyens. Aussi mentionné sera leurs facilités de mise en œuvre, un plaisir à la réalisation et une confiance décuplée.

    Les personnes ayant déjà eu l’occasion de traverser un ou deux états de flow parlent véritablement de zone de bien-être total ou encore de zone de pilotage automatique.

    Pour atteindre l’état de flow il y a six paramètres à prendre en compte :

    La réalisation d’un défi

    La possibilité de réaliser un défi existe pour les deux états de flow.

    Que vous recherchiez à la fois la performance ou le bien-être, l’état de Flow est le chemin le plus court pour y arriver.

    Alors que les sportifs de haut niveau chercheront à atteindre des performances en utilisant l’état de flow, l’individu de tous les jours pourra, lui, l’utiliser pour augmenter son niveau de bien-être au quotidien.

    On observe que dans le deuxième cas la performance n’est pas l’objectif principal mais bien un sentiment de plénitude et d’apaisement.

    On remarquera également que dans le cas du flow de performance, la prise de risque est beaucoup plus importante.

    Il s’agit en effet, la plupart du temps, pour les sportifs de dépasser la zone de réalisation actuelle et de prendre le risque de commettre une erreur car ils augmentent l’incertitude.

    Il existe donc une zone de flow où l’on trouve une trop grande certitude et une zone de flow dans laquelle il y a une très grande incertitude.

    Dans la première, l’erreur peut être commise suite à un effet de routine tandis que dans la seconde, il s’agira d’une erreur due à la panique.

    La focalisation sur l’action

    Se concentrer fortement sur l’action implique un contrôle total et une efficacité maximale.

    Dans cet état, le sportif ou la personne atteignant l’état de flow parle de « temps suspendu » ou encore « d’immersion complète ».

    Focalisation sur l'action

    Les artistes parlent même de « moments immergés » durant lesquels ils se trouvent totalement immergés dans leurs arts et où tout semble couler de source.

    Dans cet état, l’individu est totalement indifférent à toutes les distractions autour de lui.

    Le développement et le déploiement de l’énergie

    L’état de flow amène à des capacités presque surhumaines.

    Toute personne ayant connu cet état aura une impression de facilité et d’économie.

    C’est ainsi que des performances que l’on qualifierait de surnaturelles sont en fait tout à fait normales et naturelles pour celui qui les réalisent.

    Ce moment où l’énergie se déploie en termes de facilité et d’économie permet une disparition presque immédiate de la fatigue et l’alignement complet du corps sur sa capacité de réussite.

    Un ressenti émotionnel

    Dans le champ des émotions, c’est l’impression de toucher à la joie complète, la plénitude et le plaisir.

    Les athlètes décrivent ce moment en terme émotionnel comme celui de « lévitation », « de pleine liberté » ou encore de « pleine réalisation ».

    Il se caractérise souvent par un calme intérieur et une très forte concentration.

    On peut qualifier cette expérience d’intelligence émotionnelle maximale.

    C’est la mise au service des émotions pour atteindre la pleine performance.

    Une forte estime de soi

    Les personnes ayant connu un état de flow plus ou moins fort définissent cette perte de conscience de soi.

    Elle peut être qualifiée « d’union complète » à l’environnement dans lequel la personne évolue ou même ce que certains qualifient en terme spirituel de « rencontre avec l’univers ».

    Cela rejoint également ce que nous développons avec le Groupe CORESCO dans la notion « Esprit de Corps ».

    On assiste véritablement, au niveau individuel, à la disparition de l’égo.

    Un décuplement de la motivation et de la confiance

    Dans cet état de flow, l’individu ne se pose pas la question de savoir s’il va réussir ou échouer car elle ne se pose tout simplement pas.

    Il sait simplement qu’il va réussir.

    La réussite c'est le croisement de la motivation et de la confiance

    La confiance est alors absolue et l’individu ne rencontre absolument aucun problème de motivation.

    Dans ce cas bien précis, les objectifs à atteindre sont d’une clarté luminescente, la précision des actions et les gestes à mettre en place pour atteindre les résultats sont associées à une notion de plaisir maximal.

    L’activité à réaliser n’est ni facile ni difficile et elle constitue juste un défi motivant et excitant à relever.

    On peut se poser la question de savoir comment se résout le problème de confiance en soi dans l’état de flow mais en réalité, il ne se pose absolument pas.

    En effet, si une question vient à se poser, c’est que vous n’êtes tout simplement pas dans l’état de flow et que vous en êtes sortis.

    Vous désirez en connaître davantage sur les états de flow et leur mise en pratique dans des formations et des programmes de défi, prenez contact avec nous en cliquant ici.

    Sources :

    Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Flow_(psychologie)

    Livre : La Bible de la préparation mentale, Editions Amphora.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *