LES PREMIERS ENTRAÎNEMENTS « Défi Lac Léman » (partie 3)

    Commencer les premiers entraînements n’est jamais facile. Se lancer à l’eau et apprendre à mieux nager.

    Retrouvez les deux précédents articles : La présentation du défi Lac Léman et La présentation de l’équipe Over Our Top rebaptisé pour l’occasion.

    Chers Vous,

    Les premiers entraînement de « THE EIGT WONDERS »

    Chapitre 5 : Les premiers entraînements par Henri

    J’ai fait une petite de démonstration pour leur montrer le style qu’ils devront apprendre et automatiser pour préparer leur tentative. J’ai, par la suite, pu admirer leur manière de nager le crawl.

    Mon analyse fut rapide : Ce n’était pas fameux pour certains et pour les autres, de nombreuses corrections à prévoir mais ce sont les premiers entraînements.

    Comme précisé dans leur présentation individuelle, il n’y en a qu’un qui a déjà nagé plus de 2000 m, trois plus de 1000 m, deux 1000 m mais en brasse, un 500 m et le champion 100 m.

    Cela ne semble pas les effrayer et insistent pour que je les aide à tenter l’aventure. Dans quelques mois, ils devront être capables de nager ensemble à une vitesse moyenne de 2300/2500 m à l’heure et ce pendant 5, 6 et peut-être 7 heures.

    On peut dire que leur défi est un vrai défi et pas n’importe quel défi. Je crois qu’ils ne m’ont pas tous cru quand je leur ai promis qu’en 2 ou 3 leçons, je pourrais leur apprendre les rudiments de ce style très particulier du nageur de fond.

    NB : Au moment de rédiger ce « Chers Vous », ils sont déjà capables de nager 2500 m en 1 heure et en les regardant, je me vois nager.

    Chapitre 6 : analyse des styles de nage dans les premiers entraînements

    Un style de nage particulier

    Comment obtenir cette flottaison ?

    Tendre au maximum le bras vers l’avant. La main doit être placée juste en dessous du niveau de l’eau et indiquer la direction à suivre, elle ne peut jamais glisser mais agir comme une rame.

    Les jambes ne peuvent pas être trop écartées et les chevilles doivent aider l’efficacité des battements des pieds. Pour le mouvement des bras à la sortie de l’eau, il faut éviter le plus possible que l’avant-bras soit plus haut que le coude. Ce qui est hors de l’eau pèse lourd.

    Il faut que le lancement du bras vers l’avant se fasse assez vite ce qui permet ensuite d’avoir le temps de le tendre au maximum sous l’eau.

    Le plus important : Il faut comparer son corps à une bouée. Les poumons doivent toujours avoir une réserve d’air importante.

    Le défaut de la plupart des nageurs de crawl est de souffler trop d’air ce qui les obligent à en inspirer de plus en plus provoquant automatiquement un essoufflement, une perte totale de flottaison et une augmentation du rythme cardiaque.

    Le mouvement de poussée jusqu’à la sortie de l’eau.

    La position du coude et la souplesse de la main.

    Le lancement du bras vers l’avant et le regard vers la direction à suivre.

    Le bras tendu vers l’avant et la main déjà ferme.

    Les premiers entraînement c’est aussi : « Comment respirer ? »

    Le placement de la tête est très important.

    Elle doit être juste en dessous du niveau de l’eau et doit légèrement se mouvoir de gauche à droite afin de ne pas bloquer la nuque.

    Avant d’inspirer, le front doit se situer juste au-dessus du niveau de l’eau et faire une légère rotation afin de provoquer un creux qui permet d’inspirer.

    Il faut toujours expirer dans l’eau.

    On n’évacue l’air que par petites bulles ce qui permet au nageur de faire plusieurs mouvements des bras en apnée.

    Ce qui est important pour la flottaison, c’est que les poumons aient toujours une réserve.

    Chaque nageur doit trouver quelle est la cadence respiratoire qui lui convient.

    En mer et en piscine

    NB : Un nageur de fond peut être fatigué, victime de crampes ou du mal de mer mais il ne sera JAMAIS essoufflé. J’ai souffert dans la Manche et à mes 24 heures mais jamais essoufflé. Henri

    A suivre : Progrès spectaculaires.

    *Henri*

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *